loader

Toute l’actu de l’aviation, de la simulation et de la lutte contre le cancer

Jean Mermoz traverse l'atlantique sud

loader

Ce 13 mai 1930, honneur à l’aéropostale, dont l’aviateur français Jean Mermoz écrit une nouvelle page en parvenant à réaliser avec succès la première liaison aéropostale transatlantique, entre l’Europe et l’Amérique du Sud. C’est à Saint-Louis du Sénégal que Jean Mermoz réceptionne plus de 100 kilogrammes de courriers venant de Toulouse, pour ensuite l’acheminer vers le Brésil, après une traversée de l’Atlantique Sud qu’il va entreprendre assisté du navigateur Dabry et du radio Gimié. C’est ainsi que les trois hommes prennent leur envol le 12 mai 1930 de Saint-Louis du Sénégal, installés à bord de l’appareil baptisé « Comte de La Vaux », auteur entre autres du record du monde de durée et de distance en circuit fermé. Cet hydravion Laté 28 va ainsi les conduire jusqu’à Natal au Brésil, où l’équipage va se poser le mardi 13 mai 1930 à 8 h 30, au terme d’un vol de 3 450 kilomètres, qui a alors duré 21 heures et 15 minutes. Encore une belle réussite à mettre au crédit de l’appareil et de Jean Mermoz, devenu une figure emblématique de l’aéropostale !

Revue de presse JDC 2018

Un avion modélisé pour Hubside

loader

Opération "Le Petit Prince"

Opération «Le Petit Prince». Durant cette fin d'année, nous allons offrir des livres Le Petit Prince aux enfants hospitalisés. En partenariat avec Tout le monde contre le Cancer, nous avons évalué nos besoins à 100 livres. Aidez-nous à financer cette action et devenez membre de l'association Virtual Against Cancer gratuitement pendant 1 an ... 1 don de 6 euros 50 : 1 livre

Sur les Traces de Saint-Exupéry

loader

Nouveaux projets Virtual Against Cancer : Sur les traces de Saint-Exupéry

Project : Effectuer l’itinéraire original de St-Exupéry en Pentagonie par le trajet original en ULM.

En Argentine, comme partout ailleurs, Antoine de Saint Exupéry est connu par son livre phare Le Petit prince . Cependant, son séjour dans ce pays d’Amérique du Sud, entre 1929 et 1931 a été déterminant tout autant dans sa vie personnelle et professionnelle que dans sa carrière littéraire. En effet, c’est en Argentine que s’est déroulée une partie importante de sa vie d’aviateur, en tant que premier pilote et directeur d’une filière de l’Aéropostale (La Aeroposta Argentina). Ce sont les aventures vécues pendant cette période qui sont à l’origine de son premier succès littéraire Vol de nuit (livre pour lequel recevra le prix Femina en 1931).

Plusieurs événements importants ont ponctué son séjour dans les différentes villes du pays. Ainsi, c’est à Buenos Aires, à l’Alliance française locale, qu’il trouve son grand amour et future femme Consuelo Suncin. C’est à Concordia (capitale de la province d’Entre Rios) qu’il rencontre les deux petites filles, source d’inspiration pour la rédaction du Petit Prince, d’après certains biographes. Il décrira cette aventure dans son livre Terre des hommes (1939) dans le chapitre connu comme « l’épisode des princesses argentines » et intitulé ‘Oasis’. Enfin, c’est à Mendoza qu’il va chercher et retrouver son compagnon et ami l’aviateur Henri Guillaumet, perdu dans la Cordillère des Andes après un accident d’avion. Il retracera cette incroyable aventure dans un autre chapitre du même ouvrage intitulé : Les camarades.

Et si nous devenions partenaires ?

loader

Notre ULM Guépard 912s n'attend que votre image ! C'est totalement gratuit !!! Mais si vous voulez faire un don à l'association Tout le monde contre le Cancer, rien ne vous en empêche Un échange ? Soutenir l'action de Virtual against Cancer. Que proposons nous ? - Votre image sur tous nos supports de communication - Des photos de l'ULM avec votre logo à chaque vol et action - Nous nos engageons à valoriser notre partenariat par le diffusion de votre actualité Alors ? On vole ensemble contre le Cancer ?

Contactez-nous dans la rubrique contact ...

loader

Tour de France EDEIS

Organiser un Tour de France virtuel-réel sur les terrains dont EDEIS est gestionnaire. ​

Le point de départ sera l’aéroport de Dijon Bourgogne et nous partirons vers le sud pour revenir sur Dijon.

Chaque étape sera photographiée à partir de nos simulateurs mais il nous apparaît évident que la force de notre partenaire serait de suivre le vol en direct sur le site et sur les réseaux sociaux Edeis (sous réserve de faisabilité évidemment). Tout au long du parcours, du contrôle aérien virtuel sera opéré grâce au réseau IVAO composé de pilotes et contrôleurs aériens virtuels et réels. Le régime de vol sera VFR (régime de vol à vue) afin de bénéficier du paysage qui peut se montrer parfois bluffant … Malgré tout, nos simulateurs étant connectés à la météo réelle, il se peut que les conditions ne soient pas réunies et que le régime de vol change ou que le vol soit reporté en attendant une fenêtre météo plus clémente. Le simulateur utilisé est un logiciel professionnel réalisé par la société Lockheed Martin qui a repris la licence de Microsoft. Il est utilisé dans de nombreuses écoles de formations et permet une gestion très fine de tous les domaines de vol. L’avion utilisé et dont les textures ont été modifiées est un Cessna 172 trainer de la société A2A qui lui aussi sert en école de pilotage. Sa carlingue servira de support à l’ensemble des partenaires de façon à offrir la meilleure visibilité possible.

loader

Interview : Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir le docteur Patrick Najac membre de la compagnie virtuelle Caravailes. Patrick nous a fait un cadeau formidable ! Financer chaque heure de vol des pilotes de la compagnie Caravailes à hauteur de 1 euros durant l’Échappée Rose

Patrick Najac, un médecin qui nous fait du bien

Bonjour Patrick et merci d'avoir accepté cette interview pour Virtual Against Cancer

Pourquoi as-tu décidé de faire cette proposition ?

C’est avec plaisir car la vie nous apprend que nous sommes tous, bien peu de choses.

Peux tu nous parler de ta vie ? Je suis Docteur en chirurgie-dentaire, installé dans une petite maison médicale située dans une petite commune non loin d’Aurillac, aux côtés de trois médecins généralistes, trois infirmières, un kinésithérapeute et un podologue.

Le cancer est-elle une pathologie que tu rencontres ?

De part ma profession, je suis régulièrement confronté à des patients atteints d’une pathologie cancéreuse, certains en guérissent, d’autres nous quittent, et lorsque cela arrive, c’est toujours un moment de douleur, car on s’attache à nos patients que nous suivons depuis de nombreuses années.

Situation difficile ?

En deux mots, on ne s’y fait jamais!

D’où te vient ta passion pour la simulation ?

Elle est venue de ma passion pour l’aviation: Depuis tout jeune, les avions ont toujours attiré mon attention: J’ai passé mon brevet de pilote privé réel en 2000, puis ma qualification vol de nuit, et voulant me reconvertir professionnellement, je me suis inscrit chez Mermoz pour passer l’ATPL. Cependant, lorsque j’ai vu arriver la quantité de cours théoriques à ingurgiter, et par manque de temps, je n’ai pas voulu recommencer - ce que j’avais déjà vécu pendant mes études médicales -.

Regrettes tu ce choix ?

Non, tous comptes faits, je ne regrette rien, car mon métier est passionnant tant au plan technique, qu’au niveau des relations humaines.

Comment en es-tu venu à la simulation ? J’ai découvert qu’il était possible de faire du vol IFR (Vols aux instruments) sur simulateur, alors là, la passion pour la simulation est venue. Puis depuis deux ans, j’ai perdu ma licence médicale à cause d’un diabète, ainsi, je ne vole plus que sur simulateur, bien qu’il m’arrive de temps à autre de continuer de piloter l'avion de Robin modèle DR400 de notre aéro-club, mais accompagné d’un instructeur.

un grand merci de la part de VAC pour ton engagement

loader

15/07/2018

VAC soutient Adrien Fortin pour le TAJP 2018

Le voilà sélectionné pour une aventure folle, le HOP TOUR des JEUNES PILOTES 2018. Du 15 au 31 juillet 2018 il s'envolera au côté de 44 autres jeunes pour une trentaine d'heures .

loader

11/07/2018

L’Échappée Rose

La préparation de la deuxième édition est en cours… pour nous suivre à travers les différentes étapes de l’Échappée rose, rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

loader

10/07/2018

Nicolas Rossignol président de l'association Tout le Monde contre le cancer

Nicolas Rossignol, journaliste consultant, est colonel de la réserve citoyenne de l’Armée de l’air et président fondateur de l’association Tout le monde contre le cancer.

Nous préparons nos avions

Nouvelle livrée pour notre Cessna 172

loader

6 juillet 2018

France 5 - Dorine Bourneton

Deuxième épisode avec Dorine Bourneton en Afrique du Sud... Quand on veut, on peut où toujours croire à ses rêves est à mon sens le maître mot de cet épisode... La solidarité, le combat et le partage sont nos combats communs.

loader

La messagerie médicale

Chaque jour, les bénévoles d’Aviation Sans Frontières envoient des dizaines de colis de matériel médical et de médicaments partout dans le monde.

Certaines opérations sont particulièrement délicates comme les envois de traitements contre le cancer.

Devant respecter la chaîne du froid, ils doivent impérativement être distribués moins de 48h après leur départ de Paris.

C’est ainsi que le Groupe Franco-Africain d’Oncologie Pédiatrique* (GFAOP) qui prend en charge le cancer de l’enfant en Afrique, travaille main dans la main avec la Messagerie Médicale depuis 2013 pour acheminer des traitements de chimiothérapie et doter les centres d’oncologie pédiatrique partout en Afrique.

Hommage : Quand le cancer emmène nos anges

loader

C'est un témoignage bouleversant qu'a livré en 2007 au micro de RTL le mari de Caroline Aigle, première Française pilote de chasse, emportée le 21 août 2007 par un cancer foudroyant.

La jeune femme de 32 ans a tenu à accoucher prématurément, malgré sa maladie, voulant donner « le maximum de chances » au bébé qu'elle portait.

L'enfant, son deuxième, est né par césarienne après cinq mois et demi de grossesse, au début août, dix-huit jours avant le décès de la jeune femme. Christophe Deketelaere, lui aussi pilote de chasse, a raconté qu'à la mi-juillet, le pronostic des médecins était « impitoyable ». Sa femme avait alors exprimé la volonté, malgré les conseils médicaux, de poursuivre sa grossesse entamée avant de découvrir sa maladie.

« Elle ne pouvait pas arrêter la vie d'un être qu'elle avait porté pendant cinq mois... Elle disait : il a droit à ses chances comme moi. » Cette grossesse a été « quasiment son dernier combat, qu'elle a gagné », a-t-il ajouté. L'époux de Caroline Aigle a confié qu'avant de mourir, « elle avait pu voir son bébé plusieurs fois, le porter sur elle ». Son épouse a été « héroïque jusqu'au bout », a-t-il conclu.

loader

15/06/2018

«Je suis un homme et j’ai eu un cancer du sein»

Un article paru dans Voix de Patients ou je parle de ma maladie et de l'envie de me battre

loader

© 2018 Virtual Against Cancer - Association sous loi 1901 - partenaire d'Hubside